Musicothérapie

Remédiations

La remédiation a pour but de réduire ou de compenser les difficultés révélées lors du bilan initial : mémorisation, planification, inhibition, flexibilité mentale…

Elle permet de

  • Mieux gérer son quotidien, avec la mise en place d’outils spécifiques (agenda, carnet mémoire, tableau d’auto évaluation…),
  • Apprivoiser sa manière de penser, d’apprendre… et découvrir d’autres possibles
  • Découvrir des stratégies permettant de compenser certaines difficultés (stratégies de mémorisation, d’organisation…),
  • Automatiser certaines manières de faire ou de penser, permettant l’acquisition d’une routine,
  • Soutenir les fonctions cognitives: mémoire, attention, inhibition, flexibilité mentale, planification…

Et cela,
par le biais d’
exercices ciblés et concrets, et l’emploi de supports ludiques.

Quelle remédiation ?

Remédiation en musique

Sans limite d’âge

Les jeux musicaux proposés sont l’occasion de

  • Développer les capacités d’écoute, d’attention (sélective & conjointe) et de mémorisation,
  • Soutenir la discrimination sonore et permettre une meilleure catégorisation,
  • Développer la perception de l’organisation temporelle et spatiale par le travail de la pulsation et du rythmique,
  • Soutenir la planification et l’organisation séquentielle de l’information par l’invention et d’interprétation de codages musicaux,
  • Favoriser l’inhibition et la flexibilité mentale en faisant varier les consignes,
  • Et bien-sur, prendre plaisir dans le partage de l’espace sonore et ainsi, soutenir ses capacités d’adaptation

Comment je pense ?



Métacognition,
à partir de 10 ans

Par le biais de personnages, de jeux et d’expérimentations, l’enfant prend conscience de ses mécanismes de pensée et de ceux qu’il pourrait s’approprier:

  • L’attention sélective
  • La flexibilité mentale,
  • La planification,
  • Le traitement séquentiel de l’information,
  • Les mécanismes d’inhibition comportementale et/ou cognitive,
  • La répétition subvocale,
  • La visualisation,
  • Le mind mapping

Le jeu, premier facteur d’apprentissage chez l’enfant, « Alors, …. au plaisir de jouer ensemble. »

Vous pouvez me consulter en parallèle d’autres professionnels si nécessaire.

Le nombre de séances et la durée de la prise en charge sont définis au préalable avec la famille en fonction des objectifs établis, (métacognition et/ou remédiation).

Si vous le désirez, un bilan peut être effectué en amont de la remédiation. Vous pouvez également me consulter pour une guidance parentale.

J’interviens en institution avec des groupes constitués.

Quelques notions:

Attention sélective

Permet d’extraire une information pertinente d’un ensemble d’informations de nature plus ou moins comparable, en inhibant la réponse aux autres stimili présentés.

Attention soutenue

Capacité à maintenir son intérêt pendant une longue période (10 à 30 mn)

Attention divisée

Habilité à effectuer simultanément deux taches d’attention sélective. Elle peut solliciter une ou plusieurs modalités sensorielles.

Mémoire de travail 

La mémoire de travail nous permet de retenir un certain nombre d’informations pendant un temps limité, et d’en manipuler les données. Elle est dépendante de la capacité attentionnelle.

Fonctions exécutives 

Les fonctions exécutives interviennent dans notre capacité à nous adapter à des situations nouvelles, non routinières. Elles permettent par exemple de planifier des actions, terminer un travail à temps, garder à l’esprit plus d’une chose à la fois, évaluer des idées, changer d’avis, apporter des corrections, demander de l’aide si besoin, s’engager dans une dynamique de groupe… Elles sont nécessaires pour effectuer des activités telles que la planification, l’organisation, l’inhibition de réponses automatiques, ou l’adaptation à la situation (flexibilité mentale).